Introduction | Les symboles

Les symboles expriment et représentent des significations. Les significations aident à trouver des buts et des compréhensions dans la vie des êtres humains. D’ailleurs vivre sans symbole, c’est expérimenter l’existence loin de sa totale signification.

Les moyens d’exprimer et de représenter les significations englobent le système symbolique des mathématiques, du  langage, de l’écriture et des arts.

Sommaire

1. La roue médecine, un concept de base
     1.1. Symboliques de la roue médecine
     1.2. Au cœur de la roue médecine, l’arbre de vie

2.  Physique, mental, émotionnel, spirituel : du potentiel du soi à sa réalisation
     2.1. Prendre conscience de nos potentiels et du chemin à parcourir
     2.2. Vers une affirmation tranquille de soi

 


 

1.      La roue médecine, un concept de base

 1.1.           Symboliques de la roue médecine

C'est un symbole ancien et actuel utilisé par presque tous les peuples natifs d’Amérique du Nord et du Sud. Bien que les interprétations puissent différer, on retrouve aussi la roue médecine chez des peuples européens de culture celte.

La roue médecine est un concept de base qui peut être exprimé de différentes manières, via des liens et des rapports structurés en groupes de 4 : les 4 éléments, les 4 vents, les 4 points cardinaux (Est, Sud, Ouest, Nord).

Elle est comme un miroir que nous utilisons pour voir des choses que normalement nous ne voyons pas (ex : derrière nous ou au détour d’un virage).Elle peut être utilisée pour nous aider à voir ou comprendre des choses que nous ne pouvons quitter du regard ou comprendre parce que ce sont des concepts et non des objets physiques.

Par exemple, la roue médecine nous enseigne que les quatre races symboliques font partie de la même famille humaine. Tous sont des frères et sœurs vivants sur la même Terre : Noir, Rouge, Jaune et Blanc.

Elle nous enseigne également que les quatre éléments, distinctifs et forts en pouvoir, font partie du monde physique. Chacun doit être respecté de manière égale pour leur don de vie : l’Eau, la Terre, l’Air, le Feu.

Aussi, la roue médecine retrace les 4 étapes de notre vie, de l’enfance à la vieillesse, en passant par l’adolescence et l’âge adulte.

Enfin, elle nous enseigne que nous avons quatre aspects dans notre nature : le physique, le mental, l’émotionnel et le spirituel.

 

1.2.           Au cœur de la roue médecine, l’arbre de vie

La structure de l’inipi (Sweat-lodge) est à l’image de la roue médecine. Les 16 (4 x 4) perches de saules utilisées pour sa construction symbolisent les 16 Grands Mystères : 4 Mystères Supérieurs (Wakan Akantu, « les plus hauts »), 4 Mystères Associés (Wakan Kolaya, « Amis des Esprits »), 4 Mystères Subalternes (Wakan Kuya, « Mystères mineurs ») et 4 Mystères Inférieurs (Wakanlapi, « comme quelque chose de sacré »). Au cœur de la hutte se trouvent les Grands-mères pierres, Tunka. Elles sont l’équilibre et l’harmonie des 4 aspects de notre nature.

Remarque : sur l’image ci-contre de la structure de l’inipi, on peut observer que l’ouverture de la hutte se trouve à l’Ouest. Ceci caractérise une hutte medecine. « Normalement », l’entrée de la hutte est à L'ouest. L'inverse "Sacré" soit une sweat-lodge "Heyoka" sera ouverte vers l'est.

Au même titre, l’aire de danse de la Sundance est en elle-même une roue médecine. Elle retrace le chemin de vie des Sioux Lakota. A l’instar du Soleil, l’homme naît à l’Est (phase d’illumination) et chemine vers l’Ouest (phase d’introspection). En cheminant, il croise l’Arbre de Vie, l’Arbre Sacré. Cet arbre est fourchu : nous avons le choix de cheminer sur la Voie Rouge ou bien sur la Voie Noire (se référer à l’article « Le bon chemin rouge »). Arrivé à l’Ouest, l’homme se dirige alors vers le Nord (phase de sagesse), puis finit son voyage vers le Sud (la mort). Sur le parcours, il croise de nouveau l’Arbre de Vie. Cette fois-ci, il n’apparaît plus fourchu : l’homme et l’Arbre ont retrouvé tous deux l’Unité, l'alignement.

 

2. Physique, mental, émotionnel et spirituel : du potentiel du soi à sa réalisation

 2.1. Prendre conscience de nos potentiels et du chemin à parcourir

 En chacun, la promesse d’un arbre puissant
Chacun de ces aspects sont comme des graines possédant à l’intérieur d’elles-mêmes le potentiel de l’arbre puissant. Ainsi, à travers  la santé et l’équilibre individuel, le physique, le mental, l’émotionnel et le spirituel ont le potentiel de grandir comme de puissants cadeaux.

 La vision, pour nous guider vers l’accomplissement de nos potentiels
Nous recevons une vision de ce que sont nos potentiels par nos anciens et par l’enseignement de l’arbre sacré. En essayant de vivre cette vision et en essayant de vivre comme les gens que nous admirons, nous grandissons et nous nous développons. Notre vision de ce que nous pouvons devenir est comme un aimant puissant nous attirant à lui.

 La volonté, la force nécessaire à la concrétisation de la vision
Avoir la vision de ce que sont nos potentiels n’est pas suffisant pour développer nos 4 natures et les faire évoluer de sorte à atteindre l’équilibre et l’harmonie : nous devons dès lors faire preuve de volonté. La volonté est la force qui nous aide à prendre des décisions et aussi à agir pour faire ressortir ces décisions.


Nous pouvons apprendre à exercer notre volonté en faisant ressortir ces cinq démarches :

1.Attention (concentration)
2.Visualisation des buts à atteindre
3.Action
4.Persévérance
5.Aboutissement de l'action

La volonté est la première force dans le développement de toutes nos potentialités humaines et à ce titre, nous la plaçons au centre de la roue de médecine.

 

2.2. Vers une affirmation tranquille de soi

 La volonté permet dès lors à chacun d’être maître de lui-même et nous donne la capacité de changer nos actions et nos attitudes pour tendre vers notre vision de l’être humain heureux et en bonne santé. Ainsi, la quête de l’harmonie entre nos 4 natures (physique, mental, émotionnel et spirituel) nous amène à connaître croissance et changement.

 Ces derniers vont permettre la construction choisie et non pas subie de notre identité et de nos valeurs.

L’identité d’une personne consiste en :

  • La conscience du corps : comment vous expérimentez votre présence physique ;
  • Leconcept du soi : ce que vous pensez de vous-même et de votre potentiel ; 
  • L’estime de soi : comment vous sentez-vous par rapport à vous-même, à votre capacité à grandir et à changer ;
  • La détermination : votre capacité à utiliser votre volonté pour actualiser vos potentialités physiques, mentales, émotionnelles et spirituelles.

Les valeurs, quant à elles, sont la manière dont les êtres humains utilisent leurs énergies (se référer à l’article « les 12 vertus lakota »). S’il n’y a pas d’équilibre entre nos valeurs propres et celles concernant les autres, nous ne pouvons pas continuer à développer nos vrais potentiels d’être humain. Le bien être de l’individu est intimement lié au bien être de la tribu et inversement. D’ailleurs s’il n’y a pas d’équilibre, l’individu et la communauté souffrent et même meurent.

 

Les grands symboles

Version téléchargeable